1. Les fondements du test

Szondi considère qu’il existe quatre grands groupes de maladies mentales dont la transmission génétique peut être légitimement admise, bien qu’on ignore encore le mécanisme précis de cette transmission.

Ce sont :

Les affections Circulaires : manie et dépression,

Les perversions Sexuelles : homosexualité et sadisme,

Les maladies Paroxysmales : épilepsie et hystérie,

Le groupe des Schizophrénies ou maladies du Moi : katatonie et paranoia.

C’est à partir de là – à moins que ce soit l’inverse – que s’est constitué le schéma pulsionnel (Triebschema) censé donner la clé du système ou de la structure pulsionnelle (Triebsystem, Triebstruktur) qui habite tous les sujets humains. C’est pourquoi nous pouvons dire que la dimension anthropologique est centrale dans l’œuvre de Szondi.

.   Pour télécharger le pdf : cliquez ici